La cartographie moteur

Vous en entendez parler très souvent de la cartographie qui est l’une des expressions les plus utilisées dans le domaine de l’automobile. 
 
Mais à quoi correspond ce terme ?
Lorsque nous parlons de cartographie, nous parlons d’une relation entre la position de la pédale et la vitesse de rotation du moteur. Ces deux dimensions sont prises en compte. Selon l’action du pilote sur la pédale et la vitesse du moteur, une demande de couple est générée. C’est cette demande qui est prise en considération à l’entrée de l’unité de calcul pour délivrer le couple désiré.
 
Mais pourquoi gérer le moteur ?
Le système de gestion du moteur doit réguler en permanence le moment d’allumage, la quantité de carburant injecté et le moment d’injection. Sur certains véhicules automobiles, même la programmation de l’arbre à cames est régulée de manière électronique. Afin de permettre tout cela, les moteurs modernes incluent de nombreux capteurs et actionneurs. Ceux-ci mesurent la quantité d’air aspiré par le moteur. La température du liquide de refroidissement, la température extérieure, la position de la pédale d’accélération, la vitesse de conduite, le nombre de tours et la quantité d’oxygène restant dans les gaz d’échappement déterminent généralement l’accélération et les performances.
 
Comment cela marche ?
Pour faire simple, le calculateur est un régulateur. Il définit les valeurs de consigne en fonction des conditions d’utilisation (charge moteur, température, taux O² résiduel, etc) et en fonction de la demande du conducteur (position du pied sur l’accélérateur). Il contrôle les valeurs obtenues par rapport aux valeurs de consigne via les capteurs placés sur le moteur, l’échappement, le système d’injection, le système d’admission d’air,… et ajuste en permanence les valeurs telles que la quantité d’injection, le moment d’injection (avance, temps d’ouverture des injecteurs), la pression d’air, la position de l’EGR, etc. Sans ce boitier, le moteur ne peut pas fonctionner.
 
Et la « reprogrammation » dans tout cela ?
La reprogrammation est la définition de nouvelles valeurs de consignes, nouvelles limites (ex : limite de couple).
 
Quel sont les buts de la reprogrammation ?
Généralement ce qui est recherché est une augmentation de couple et de puissance ainsi que la réduction de consommation qui en découle.

 

Seules un très faible pourcentage des sociétés qui proposent un service de reprogrammation développent eux-mêmes leur propre fichiers. Il est important de choisir une société où tous les fichiers sont développés sur mesure et pas simplement fourni par d'autres et flashés sans aucune possibilité d'adaptation ni contrôle sérieux.

Il y a des milliers de cartes dans un fichier de gestion et il est indispensable de bien les connaître. Veuillez trouver ci-dessous quelques exemples de cartes composant le software de gestion moteur :

Sans de solides connaissances de ce que l'on fait, on ne peut s'y retrouver, vous comprendrez dès lors pourquoi les personnes qui développent ces programmes sont si rares.

 

Pour tout renseignement contactez-nous :

 

Formulaire de contact 

+32 472 357 487

Appel gratuit sur Facetime Audio!

 

accueil,CGV, contact, Car-configurator banc de puissance, reprogrammation ou boitier additionnel, devenir revendeur

 

 

 

Une question concernant votre reprogrammation ?
Un rendez-vous ?

Erreur

CBPower SPRL - Bernard Cousin

Rue des hêtres 114
6600 BASTOGNE
BELGIQUE
TVA BE : 0892 335 563

Conditions générales

info@cbpower.be
mobile : +32 472 357 487
fixe : +32 61 21 51 77

Heures d´ouverture :
Du lundi au vendredi de 8h30 à 20h00
Samedi de 8h30 à 16h30