En utilisant le site Internet ayant pour URL www.cbpower.be, vous consentez à ce que les cookies puissent être placés sur votre appareil conformément à la présente Politique d'Utilisation des Cookies.
J'accepte

Un moteur diesel plus propre? Une réalité !

L’équipementier BOSCH croit encore au diesel

L’équipementier BOSCH croit encore au diesel et a mis au point un système beaucoup plus efficace de réduction des oxydes d’azote (Nox).

Les moteurs diesel on le savait déjà rejettent moins de CO2 que les moteurs à essence. Grâce aux filtres à particules, il rejettent aussi moins de particules fines mais le point faible était encore les rejets plus élevés de Nox.

Problème résolu par Bosch avec des résultats qui vont au-delà de la norme Euro 6d qui sera d’application en 2020. Alors que les rejets de Nox ne pourront plus dépasser 168 mg/km, les ingénieurs de Bosch auraient réussi à diviser par plus de dix le niveau d'émission d'oxydes d'azote par rapport aux moteurs les plus propres actuels.

Ainsi, la VW Golf modifiée par Bosch n’émet que 13 mg/km contre 120 mg/km pour la version originale.

 

Mercedes est dans le même mouvement :

Mercedes a annoncé que sa nouvelle gamme diesel atteint des émissions moyennes de NOx comprises entre 40 et 60 mg/km dans les conditions de la méthode de mesure des émissions de conduite réelles (RDE)».

Mieux encore, son moteur Diesel le plus récent (4 cylindres 1.6 l) n’émettrait déjà qu’environ 10 mg/km de NOx dans les mêmes conditions.

La solution

En gros, il s’agirait de gérer mieux la dépollution. Réchauffer les gaz à plus de 200 °C pour que la vanne soit efficace en rapprochant le dispositif de post-traitement des gaz d’échappement du moteur, en réduisant la cylindrée de ce dernier pour en augmenter le niveau de charge et en utilisant de manière innovante la recirculation des gaz d’échappement.

Cette technologie est d’ores et déjà prête à être mise en production sans surcoût notable par rapport aux moteurs actuels. Seule contrainte pour les constructeurs : prévoir dès la conception des nouveaux modèles la place nécessaire pour loger le système de post-traitement des gaz d’échappement au plus près du moteur.

Reste à espérer que les «anti-diesel» retrouvent leur objectivité (perdue par méconnaissance ou pour des raisons économiques) car forcer les gens à rouler à l’essence équivaux à accepter des rejets de CO2, ces gaz à effet de serre qui sont responsables du réchauffement climatique.

 

Annexe : voir le rapport complet des test effectués par Bosch

Faibles émissions d'oxyde d'azote pour les diesel de demain

Une question concernant votre véhicule ?
Un rendez-vous ?

Erreur

CBPower SPRL - Bernard Cousin

[email protected]
mobile : +32 472 357 487
fixe : +32 61 21 51 77

Heures d´ouverture :
Du lundi au vendredi de 8h30 à 20h00
Samedi de 8h30 à 16h30