WESTFIELD FW300 ST1

Westfield_FW300_ST1

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES :

WESTFIELD FW300 Sport Turbo
MOTEUR :

Type: 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Position: longitudinal AV
Alimentation: Injection électronique + turbo Borg-Warner (1,3 bar ou 1,5 avec overboost) et échangeur air/air
Cylindrée (cm3): 1598
Alésage x course (mm): 79 x 81,5
Puissance maxi (ch à tr/mn): 192 à 5850
Puissance spécifique (ch/L): 120
Couple maxi (Nm à tr/mn): 23,4 de 1980 à 5800
Couple spécifique (Nm/L): 165,6

TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports): 5 manuelle

POIDS
Données constructeur (kg): 650
Rapport poids/puissance (kg/ch): 3,3

ROUES
Freins Av-Ar (ø mm): Disques ventilés, étriers 4 / 2 pistons
Pneus Av-Ar: 195/50 x 15

PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h): 220
400 m DA: 13"
1000 m DA: 24"5
80 - 120 km/h (5ème): 5"5

CONSOMMATION
Moyenne (L/100 Km): 7,5

Histoire :

En 1982, l'ingénieur et pilote Chris Smith fabrique dans sa maison nommée "Westfield House" une réplique de la Lotus XI du Mans. Un an plus tard, il crée la société Westfield pour commercialiser en Angleterre son kit de répliques dont sont très friands les clients du pays. A partir de 1991, la réplique de Lotus Seven "SE" vient remplacer la Lotus XI. Mais en 2006, changement de cap. L'entreprise dont la notoriété va grandissant même en dehors du pays est reprise par le groupe Potenza. L'objectif est maintenant de devenir un véritable constructeur de voitures de sport avec des modèles à part entière. La XTR et la GTM Libra sont développées dans ce but. Puis, en juin 2009, Westfield est le premier constructeur britannique à obtenir l'homologation européenne petite série pour la SE Sport turbo (1)

Problèmes de conception :

Avant de penser à l'optimisation de cette Westfield FW300 ST1, il a fallut remédier à ses défauts de conception. En effet, ceux-ci sont la source d'un désagrément de conduite par temps chaud et de performances réduites. Tout d'abord, concernant le confort des utilisateurs : le cloisonnement du moteur est tel que la chaleur ne sait pas se dissiper et, pour éviter la surchauffe lorsqu'il fait chaud, le pilote doit souvent mettre le chauffage, rendant l'usage inconfortable. La température du liquide de refroidissement atteint 110°C !! Les quelques aménagement conseillés par CBpower et brillamment mis en œuvre par le propriétaire ont bien amélioré cela. Ces modifications ont permis de réduire la température de fonctionnement à 85-90°C sans chauffage et avec une température extérieure supérieure à 30°C. Plus de trou à l’accélération, reprises plus franches et habitacle vivable en sont les effets immédiatement ressentis.

Ajout d’ouïes latérales et sur le dessus du capot pour permettre la dissipation de la chaleur

L'intercooler qui rappelons-le, a pour but de diminuer la température de l'air d'admission, était directement fixé au radiateur et la chaleur du radiateur était transmise directement à l'intercooler à tel point qu'il était impossible de poser la main sur l'échangeur d'air. Le montage de silent blocs a permis l'isolation thermique parfaite des deux éléments.

A l'origine, l'entrée d'air dans le filtre à air est alimentée par l'air chaud sortant du radiateur de refroidissement de l'eau du moteur. Cette aberration a été réglée en ajoutant un conduit isolé qui va chercher l'air en face avant en passant sous le radiateur et l'intercooler. Il a fallut pour cela déplacer la batterie dans le coffre arrière; ce qui améliore aussi la sécurité en cas d'accident.

Le long conduit métallique qui va de la sortie de l'intercooler à l'entrée d'air du moteur était dans la zone la plus chaude du compartiment moteur (côté échappement) mal ventilé au départ. Ce conduit était même directement boulonné sur l'échappement de sorte à bien assurer le transfert de chaleur.

Pour améliorer cela un silent bloc a été placé, le conduit a été isolé et les ouïes permettant d'évacuer la chaleur ont été ajoutées.

Tous ces petits changements ont permis d'atteindre à l'origine 200cv et 268 Nm, soit bien plus que les valeurs annoncées par les ingénieurs de Westfield. Une petite optimisation de la cartographie sur mesure permet des performances encore meilleures. Faisant passer le véhicule annoncé (probablement mesuré en plein hiver 😉 ) de 295cv/tonne à 305cv/tonne

Résolution des défauts de conception et optimisation électronique de cette Westfield FW300 ST1
Partager sur :

Une question concernant votre véhicule ?Un rendez-vous ?